Écopunk

Fabien Hein et Dom Blake
lundi 12 décembre 2016
par  Auteur
popularité : 6%

Vous vous déplacez plus volontiers à vélo qu’en voiture ; vous évitez de manger de la viande ; avec quelques amis, vous aspirez à vous installer à la campagne pour vivre de manière autosuffisante en pratiquant le maraîchage bio ; vous êtes révolté(e) par la destruction de la nature que justifient l’impératif consumériste et le productivisme effréné, et vous vous engagez d’ailleurs personnellement pour lutter contre tous les projets qui renforcent ces logiques : vous êtes punk ! Ou pas loin...
Le punk rock est un formidable élan de créativité et d’énergie artistiques qui se décline dans de multiples sous-genres. Mais c’est aussi une constellation d’idées et de pratiques collectives qui forment depuis les années 1980 un puissant mouvement contestataire, notamment sur le plan écologique. Ce livre montre que la contre-culture punk, et en particulier son courant anarcho-punk, a eu, depuis plus de trente ans, une influence décisive dans la diffusion de représentations et de modes d’action politiques et environnementaux.
Du véganisme à la permaculture, de la défense des animaux contre l’industrie agroalimentaire à celle de la nature face à la prédation techno-industrielle, de la création de zones autonomes temporaires dans les villes à la recherche de l’autonomie collective en milieu rural, les punks ont su détecter et s’approprier avant l’heure de nouvelles formes de résistance à l’ordre néolibéral triomphant.
L’extraordinaire vitalité de leur scène musicale a permis la circulation de celles-ci auprès de tout un pan de la jeunesse révolutionnaire et, si une part de cette révolte semble avoir été absorbée par la culture dominante, sa forme peut-être la plus radicale lutte aujourd’hui pour inventer un autre monde dans les brèches du capitalisme.


Écopunk
Fabien Hein et Dom Blake, Éditions Le passager clandestin, 230 pages, 12 euros