Qui a tué l’écologie ?

mardi 31 mai 2011
par  max
popularité : 16%

JPEG - 13.5 ko Ce livre va faire mal, parce qu’il décrit ce qu’est devenu le mouvement écologiste, celui des salons dorés, des petits-fours, des photos de groupe devant les palais officiels. L’auteur, militant écologiste de longue date, refuse de se montrer "gentil, constructif, bienveillant, positif, bien élevé" et déplore le mouvement général d’institutionnalisation qui emporte son mouvement.


Les Liens qui libèrent, 298 pages, 20,50 euros