Rêver L’Obscur | Femmes, magie et politique

Starhawk
lundi 25 septembre 2017
par  Auteur
popularité : 4%

Collection Sorcières

Partisane de l’action directe non violente, Starhawk a été de tous les mouvements antimilitaristes et antinucléaires aux États-Unis dans les années 1970-1980. On la retrouve ensuite à Seattle ou à Gênes dans les rangs altermondialistes.

Se définissant à la fois comme féministe et sorcière néo-païenne, elle publie Rêver l’obscur. Femmes, magie et politique en 1982 aux États-Unis. Se basant sur la narration très concrète de sa participation à ces mouvements, elle explore une science inventive et festive des rituels, invitant chacun-e à prendre conscience de son pouvoir et à le mettre en œuvre en resserrant les liens avec les autres, en agissant à sa mesure au sein de la communauté.


Rêver L’Obscur | Femmes, magie et politique
Starhawk, Éditions Cambourakis, 380 pages, 24 pages