Bandeau
Librairie Publico, spécialisée en livres anarchistes
Slogan du site

Librairie spécialisée dans les livres anarchistes et le mouvement ouvrier et révolutionnaire

Viviane Koenig et Benjamin Gaboury
Une grève chez Pharaon ?
Viviane Koenig et Benjamin Gaboury
Article mis en ligne le 7 décembre 2009
dernière modification le 11 juin 2017

par cécile
logo imprimer

Une histoire vraie. Au Nouvel Empire, les artisans de Pharaon travaillent dans les tombes des Vallées des Rois et des Reines. Ils creusent, sculptent, dessinent, peignent et habitent tous ensemble dans un village perdu au milieu du désert,au sud de l’Égypte, aujourd’hui appelé Deir el-Medineh. Les artisans reçoivent leurs salaires en nature. Mais un jour, Pharaon ne les paye pas. Ils patientent. La vie devient très dure, et bientôt impossible. Alors, ils se mettent en grève…

« - On a de la chance, se réjouit Kaha son panier sur l’épaule et son bâton à la main. Ipouy ne répond pas. Il marche en tête et allonge le pas. Il aperçoit enfin le mur d’enceinte de leur village de Set-Maât.- Quittons le sentier pour éviter les gardes du Poste de Contrôle, propose-t-il à mi-voix.- Si on se fait prendre, on est perdus ! l’approuve Kaha. Mais, par pitié, marche moins vite, j’ai mal au ventre et les jambes molles.- Courage, on arrive, on va bientôt manger. Donne-moi la main. »

Creuser et décorer la tombe de Pharaon dans la montagne désertique, voilà le travail des artisans de Set-Maât, un village perdu dans le désert égyptien. Tout va bien jusqu’au jour où les salaires des artisans, payés en blé, orge, poissons, légumes ou fruits, n’arrivent plus. En quelques jours, les cuisines sont vides, les ventres aussi. Le plus jeune fils du Grand Scribe, Ipouy a faim comme tous les villageois. Que faire pour ne pas mourir en famille ? Écrire des lettres de réclamation ? Voler ? Partir ? Impossible... Ipouy et son ami Kaha vont bien vite découvrir d’autres solutions.

P.S. :

Indisponible


Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.4