Madeleine Vernet et l’Avenir social

Hugues Lenoir
lundi 25 août 2014
par  Librairie
popularité : 5%

Éducationniste libertaire, féministe, pacifiste et libre penseuse, Madeleine Vernet (1878-1949) fut une militante infatigable engagée sur plusieurs fronts. Liée au mouvement libertaire depuis 1904, elle fonde, en 1909, l’orphelinat « l’Avenir social » , qui malgré les multiples difficultés diverses, a accueilli des centaines d’orphelins. Madeleine Vernet prônait l’union, considérant que tous les courants du mouvement ouvrier devaient être associés à son projet éducationniste. En 1918, l’œuvre de l’orphelinat était soutenue par 300 organisations ouvrières (syndicats, unions, fédérations), 90 coopératives de production ou de consommation, 100 organisations socialistes, 506 individus.


Editions du Monde libertaire, 70 pages, 5 euros