Bandeau
Librairie Publico, spécialisée en livres anarchistes
Slogan du site

Librairie spécialisée dans les livres anarchistes et le mouvement ouvrier et révolutionnaire

Élisée Reclus et les juifs | Un géographe anarchiste face à une question brûlante
Federico Ferreti, Philippe Malburet et Philippe Pelletier
Article mis en ligne le 18 septembre 2020

Des écrits récents ont présenté le géographe libertaire Élisée Reclus (1830-1905) comme un antisémite. Comment peut-on affirmer un tel propos compte tenu de la nature du personnage et de ses convictions politiques ? Comment Reclus perçoit-il géographiquement le statut territorial particulier qui caractérise les Juifs ? Quelles sont les implications politiques de sa vision dans le contexte de la pensée socialiste et anarchiste d’alors ?

Ce livre remet les pendules à l’heure. Cet anarchiste condamna les pogroms à l’Est, et s’entoura de nombreux juifs très présents dans la mouvance anarchiste. Il encouragea les kibboutz naissants tout en s’inquiétant, dès 1900, de la viabilité d’un tel projet.


Federico Ferretti est un géographe italien, il présenta une thèse en 2011 sur Élisée Reclus. Actuellement Lecturer in Human Geography, School of Geography à l’University College Dublin, il a publié plusieurs ouvrages sur Élisée Reclus, ainsi que des articles dans des revues à comité de lecture.
Philippe Pelletier est un géographe français, enseignant-chercheur à l’Université Lyon 2 et membre de l’UMR 5600 EVS (Environnement, ville, société). Outre le Japon, ses travaux portent sur la relation entre la géographie et l’écologie, ainsi qu’entre l’anarchisme et la géographie, dont sont tirées plusieurs publications.
Philippe Malburet est professeur de Mathématiques à Aix-en-Provence, membre de l’Académie d’Aix, il est le fondateur du Planétarium Peiresc de cette même ville. Il est l’un des nombreux descendants d’Élisée Reclus.