L’Ennemi intérieur. La généalogie coloniale et militaire de l’ordre sécuritaire dans la France contemporaine (poche)

lundi 24 octobre 2011
par  max
popularité : 9%

La notion d’« ennemi intérieur », qui sert à justifier l’arsenal sécuritaire, évoque les guerres coloniales, quand l’armée française a conçu la « doctrine de la guerre révolutionnaire », afin d’éradiquer, au prix des pires méthodes, la « gangrène subversive pourrissant le corps national ». Rigouste montre que des éléments clés de cette doctrine ont contribué à façonner la représentation de populations immigrées comme vecteurs intérieurs d’une menace globale.

Egalement disponible : Les Marchands de peur. La Bande à Bauer et l’idéologie sécuritaire, Editions Libertalia, 8 euros


La Découverte/Poche, 364 pages, 12,50 euros