80000 détenus en 2017 ? Réforme et dérive de l’institution pénitentiaire

lundi 1er décembre 2008
par  JC
popularité : 41%

JPEG - 33.2 ko

Ce livre démontre l’imposture d’un discours gouvernemental qui prétend concilier l’inconciliable : la protection de la dignité en détention et l’inflation sécuritaire des politiques pénales et pénitentiaires ; la mise en place de regards extérieurs sur la prison et le maintien du pouvoir discrétionnaire de l’administration pénitentiaire ; la reconnaissance des droits fondamentaux des personnes détenues et la multiplication des régimes de détention distincts. En un mot, le discours de la réforme pénitentiaire et la dérive des prisons.


Amsterdam, 172 pages, 9 euros