Le Climat otage de la finance

lundi 1er décembre 2008
par  JC
popularité : 13%

JPEG - 24 ko

La finance s’est déjà emparée de la crise environnementale et la « valorise ». Derrière les émissions de CO2 que tout le monde ou presque affirme vouloir diminuer, dans le cadre du fameux protocole de Kyoto, a été taillée sur mesure une « solution » pour les industriels et les investisseurs : le boursicotage des « droits à polluer ».


Mille et une nuits, 166 pages, 12 euros