L’Ordre contre l’Harmonie | Anthropologie de l’Anarchie

Charles Macdonald
lundi 7 mai 2018
par  Auteur
popularité : 2%

S’inspirant de la littérature ethnographique, des données fournies par les sciences sociales (sociologie, sciences politiques, histoire) et les sciences connexes (théorie de l’évolution, paléoanthropologie, primatologie, neurosciences), et à partir de ses propres observations de terrain, Charles Macdonald offre dans cet ouvrage une perspective nouvelle sur l’évolution sociale, posant que l’histoire de Homo sapiens s’enracine dans une longue gestation anarchique (de cent quatre-vingt dix mille ans au moins) ayant bifurqué, lors d’une mutation récente (moins de dix mille ans), vers ce qui est peut-être une impasse évolutionnaire : une forme de vie collective hiérarchisée, corporatiste, transcendantiste et marchande, qui est celle de la quasi-totalité des organisations modernes.
Cette préhistoire humaine a laissé des traces profondes dans les sociétés modernes dont l’ouvrage analyse plusieurs exemples tirés de l’ethnographie (Inuit et Palawan), de l’histoire (Cosaques et pirates) et de la sociologie (communautés post-catastrophiques et hippies). Une large section traite du rôle controversé de la violence dans les organisations sociales primitives et la préhistoire. Un dernier chapitre tente de renouer les fils de celle-ci à ceux de notre histoire contemporaine.
Le constat de la vie en société telle que nous la connaissons, fondée sur une vaste supercherie idéologique visant à établir la réalité d’entités transcendantes et abstraites, comme l’État, remet à l’honneur les idées d’un Kropotkine ou d’un Proudhon. Historiens, philosophes et anthropologues anarchistes trouvent aujourd’hui de nouvelles ressources et une nouvelle inspiration dans un fonds de réflexion négligé mais immensément fertile.


Sommaire :
Introduction
1. Unité de l’espace et diversité des cultures. Une contradiction inexpliquée
2. Partage et réciprocité
3. Hiérarchie et égalité
4. De l’immanence des relations interpersonnelles et de la transcendance du principe corporatif
5. Organisations non sociales. Félicité sur la banquise
6. Une société simple, anarchique et grégaire d’essarteurs
7. Cosaques et pirates : deux exemples historiques anarcho-démocrates ?
8. Les utopies modernes : mouvements d’entraide post-catastrophiques et « Famille Rainbow »
9. La violence des origines : guerre et paix en primatologie et dans la préhistoire
10. Guerres tribales
11. Conclusion. Une vision du passé qui change le regard sur le présent
Bibliographie
Index


L’Ordre contre l’Harmonie | Anthropologie de l’Anarchie
Charles Macdonald, Éditions Petra, 336 pages, 25 euros


Brèves

3 octobre 2014 - RECEVOIR NOTRE NEWSLETTER

Si vous souhaitez recevoir nos nouvelles mensuelles, inscrivez-vous sur cette autre partie de (...)

1er octobre 2014 - Merci !

Oui, merci à vous qui avez répondu à notre appel.
Merci à vous qui continuez à répondre à notre (...)

1er octobre 2014 - C’est nouveau !

Nous essayons, autant que faire se peut, de vous proposer des extraits des albums CD mis en (...)

30 septembre 2014 - Les annonces des rencontres à Publico ont migrées...

Vous les trouverez ici :www.librairie-publico.info

29 septembre 2014 - Le Monde libertaire

Le journal se décline sous différentes formes : L’hebdomadaire Le Hors-série Le site (...)