Bandeau
Librairie Publico, spécialisée en livres anarchistes
Slogan du site

Librairie spécialisée dans les livres anarchistes et le mouvement ouvrier et révolutionnaire

L’Empire du non-sens | L’art et la société technicienne
Jacques Ellul
Article mis en ligne le 26 janvier 2021

Collection : Versus.
Préface de Mikaël Faujour.

Dans notre monde envahi par les technologies et leur recherche frénétique de l’efficacité, l’art pourrait apparaître comme une oasis vouée à la contemplation et à la méditation. Il n’en est pourtant rien. L’art de notre temps emprunte à l’industrie ses objets et ses matériaux, peuple ses expositions d’écrans, et rêve de cyborgs et de réseaux.

Dans ce livre prophétique, le grand penseur de la technique Jacques Ellul montre comment plasticiens, écrivains et musiciens ont succombé aux forces qui écrasent le monde. Certains, subjugués dès le début du XXe siècle par la technoscience, adoptent ses outils et ses procédures, se condamnant ainsi à la froideur, à l’absurdité ou à l’abstraction. D’autres – ou parfois les mêmes –, se voulant contestataires, accumulent les représentations du désastre ou les signes de la subversion, sans jamais pour autant saisir la racine du mal : le règne de la Technique.

Pour masquer sa vacuité, l’art contemporain se pare d’un discours théorique sophistiqué et intimidant. Passant outre, Ellul incite les artistes à s’émanciper de leur fascination pour la technologie, afin de renouer avec la faculté, propre à tout créateur authentique, d’allier le sens au sensible.


Théoricien phare de l’écologie politique, Jacques Ellul (1912-1994) a consacré sa vie à critiquer les nouvelles formes de servitude que le « système technicien » fait peser sur nous. Il est notamment l’auteur de la trilogie La Technique ou l’Enjeu du siècle (Economica, 2008), Le Système technicien (Le Cherche midi, 2012) et Le Bluff technologique (Pluriel, 2012).

Mikaël Faujour, critique d’art membre de l’AICA (Association internationale des critiques d’art) et journaliste pour Marianne, Le Monde diplomatique et La Décroissance.