La critique du productivisme dans les années 30. Mythe et réalité

Philippe Pelletier
dimanche 10 avril 2016
par  Auteur
popularité : 5%

Philippe Pelletier critique la tendance « antiproductiviste » de l’écologisme, très en vogue aujourd’hui. Il y pointe tout ce que ce courant doit à la critique des « non-conformistes » des années 30, à commencer par le groupe L’Ordre nouveau, introducteur en France de la notion de productivisme ainsi que de sa critique.
Il ne se borne pas à faire œuvre d’historien mais procède aussi à une « critique de la critique » écologiste : ce n’est pas seulement à cause de ses accointances avec les fascismes d’autrefois qu’on doit refuser la pensée antiproductiviste d’aujourd’hui, mais aussi, et surtout, parce qu’elle ne permet pas de comprendre la vraie nature du capitalisme et de mener le bon combat contre lui.


Noir et Rouge, 178 pages, 14 euros