Bandeau
Librairie Publico, spécialisée en livres anarchistes
Slogan du site

Librairie spécialisée dans les livres anarchistes et le mouvement ouvrier et révolutionnaire

Judith Butler - Race, genre et mélancolie
Hourya Bentouhami
Article mis en ligne le 25 juin 2022

L’œuvre de Judith Butler est l’un des principaux foyers du renouveau de la pensée critique dans le monde. Dans cette introduction claire et engagée, Hourya Bentouhami en propose une relecture vivifiante.

Jusqu’ici, en France, les dialogues que la philosophe a engagés avec les principales figures des théories postcoloniales et critiques de la race ont été tendanciellement ignorés. Or, selon Hourya Bentouhami, les élaborations théoriques de Butler attestent du nouage complexe entre sexe, genre, race et nation. Les discours de la différence sexuelle et de la différence raciale sont articulés, et leurs généalogies sont étroitement entrelacées : impossible dès lors de déconstruire l’un sans déconstruire l’autre.

Revenant sur les formulations clés de la philosophe – sur le féminisme, la performativité, la mort sociale, la mélancolie, la vulnérabilité… – à l’aune des théories critiques de la race, Hourya Bentouhami fait ainsi émerger le portrait d’une Judith Butler théoricienne critique de la violence et des identités, mais aussi, indissociablement, des mobilisations et des alliances minoritaires contre les assignations identitaires et les politiques de dépossession et de vulnérabilisation.


Hourya Bentouhami est maîtresse de conférence en philosophie à l’université de Toulouse Jean Jaurès, et membre junior de l’Institut universitaire de France. Elle a publié Race, cultures, identités. Une approche féministe et postcoloniale (Puf, 2015) et Le Dépôt des armes. Non-violence et désobéissance civile (Puf, 2015).