Bandeau
Librairie Publico, spécialisée en livres anarchistes
Slogan du site

Librairie spécialisée dans les livres anarchistes et le mouvement ouvrier et révolutionnaire

Les routes de Nestor Makhno - Manuscrit du chef d’état-major de l’Armée Révolutionnaire Insurrectionnelle d’Ukraine
Viktor Bélach et Alexandre Bélach
Article mis en ligne le 25 mai 2022

Viktor Fédorovitch Bélach (1893-1938) fut chef de l’Armée Insurrectionnelle d’Ukraine au sein de la guerre d’émancipation qui allait bientot prendre le nom de Makhnovtchina.

Au côté de Nesto Makhno, Voline, Piotr Archinov et d’autres figures du mouvement anarchiste, il organisa, entre 1919 et 1921, la lutte armée des ouvriers et paysans révolutionnaires en Ukraine contre l’occupation allemande, le nationalisme bourgeois de Simon Petlioura, l’aventurisme antisémite de Nikofor Grigoriev, les armées blanches contre-révolutionnaires de Dénikine et Wrangel, et le pouvoir autoritaire bolchévik qui, après plusieurs alliances militaires stratégiques avec la Makhnovtchina, finira par l’écraser traitreusement en 1921.

Arrêté par le NKVD, condamné à mort puis amnistié, il rédigea en prison ce manuscrit où il décrit avec précision le quotidien de la Makhnovtchina, les débats qui l’animent et la divisent, la lutte féroce contre ses adversaires qui cherchent à l’anéantir, l’organisation stratégique et militaire de l’Armée Révolutionnaire Insurrectionnelle d’Ukraine, la composition de ses troupes et les mouvements de celles-ci, où il revient aussi sur la biographie et la personnalité de Nestor Makhno, les principes de base de l’anarchisme, et agrémente son propos de compte-rendu détaillés des différents congrès d’ouvriers, paysans et soldats révolutionnaires auxquels il participa.

De 1966 à 1990, son fils, Alexandre Viktorovitch Bélach (1930-1993), a mené un travail immense de recherches pour étayer le manuscrit de son père : articles de journaux, ordres opérationnels de combat, rapports internes du parti communiste, archives de l’U.R.S.S., mémoires de différents protagonistes de la Guerre civile. C’est avec toutes ces données qu’il a pu en 1993 faire éditer en Ukraine le présent ouvrage.

Une somme d’informations qui éclairent le manuscrit de son père, l’accréditent tout en disqualifiant les fossoyeurs de la Makhnovtchina, dont la franchise est mise à nue par leur propos, et leur but, la destruction de l’insurrection libertaire ukrainienne, affirmé dans toutes leurs déclarations. C’est pourquoi il était capital de publier ces centaines de notes dans un même ouvrage.


►Préface et avant-propos téléchargeable ici◄