Bandeau
Librairie Publico, spécialisée en livres anarchistes
Slogan du site

Librairie spécialisée dans les livres anarchistes et le mouvement ouvrier et révolutionnaire

Être femme
Virginia Woolf
Article mis en ligne le 21 juillet 2022

Être femme est un recueil d’essais littéraires, féministes et politiques.

Il réunit deux essais de Virginia Woolf, « Les femmes et la fiction » (« Women and fiction ») et « Des professions pour les femmes » (« Professions for women »). Les deux textes de l’écrivaine anglaise sont accompagnés d’une préface, « Que signifie être une femme ? », préparée par la traductrice du recueil, Justine Rabat. Dans sa préface, la traductrice présente les textes de Woolf avec le souci de les replacer dans leur contexte et de montrer de quelle manière leur lecture peut aujourd’hui encore être indispensable.

Le premier essai du recueil, « Les femmes et la fiction », est un essai littéraire sur les femmes écrivaines et sur l’image de la femme dans la littérature, dans lequel Woolf nous fait redécouvrir les figures marquantes de la littérature féminine anglaise (les sœurs Brontë, Jane Austen, George Eliot) qui lui permettent de questionner les libertés acquises par les femmes. Il a paru pour la première fois dans la revue Forum en mars 1929 et sera la base de son essai célèbre Un lieu à soi (A Room of One’s Own), publié en octobre 1929, qui développe plus amplement la question de l’émancipation féminine.

Suivi de « Des professions pour les femmes », transcription d’un discours prononcé par l’écrivaine en 1931 au National Society for Women’s Service.