Les Balles du 14 Juillet 1953

Daniel Kupferstein
vendredi 14 juillet 2017
par  Auteur
popularité : 6%

Le 14 juillet 1953, la gauche communiste et syndicale célèbre la fête nationale, comme c’est la tradition, par une manifestation à Paris. Y participent, à la fin du cortège, plusieurs milliers de militants du Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques (MTLD), le parti indépendantiste algérien. Quand ils arrivent place de la Nation, des heurts se produisent et les policiers tirent froidement sur les manifestants algériens. Six d’entre eux sont tués, ainsi qu’un militant de la CGT. Et on compte des dizaines de blessés par balles.
Pendant un demi-siècle, ce drame va être effacé des mémoires et des représentations, en France comme en Algérie. Pour comprendre les raisons de cette amnésie et faire connaître les circonstances de l’événement, Daniel Kupferstein a conduit une longue enquête, pendant quatre ans. Elle lui a permis de réaliser en 2014 un film, que ce livre prolonge et complète. On y découvrira les témoignages inédits de nombre d’acteurs de l’époque, ainsi que les ressorts de l’incroyable mensonge d’État qui a permis l’occultation de ce massacre.
Et on comprendra le rôle essentiel de « déclic » joué par ce dernier dans le déclenchement par le FLN de la « guerre de libération » en novembre 1954.


Les Balles du 14 Juillet 1953
Daniel Kupferstein ; Éditions La Découverte, 254 pages, 18 euros


Brèves

3 octobre 2014 - RECEVOIR NOTRE NEWSLETTER

Si vous souhaitez recevoir nos nouvelles mensuelles, inscrivez-vous sur cette autre partie de (...)

1er octobre 2014 - Merci !

Oui, merci à vous qui avez répondu à notre appel.
Merci à vous qui continuez à répondre à notre (...)

1er octobre 2014 - C’est nouveau !

Nous essayons, autant que faire se peut, de vous proposer des extraits des albums CD mis en (...)

30 septembre 2014 - Les annonces des rencontres à Publico ont migrées...

Vous les trouverez ici :www.librairie-publico.info

29 septembre 2014 - Le Monde libertaire

Le journal se décline sous différentes formes : L’hebdomadaire Le Hors-série Le site (...)