Bandeau
Librairie Publico, spécialisée en livres anarchistes
Slogan du site

Librairie spécialisée dans les livres anarchistes et le mouvement ouvrier et révolutionnaire

Essai sur le don
Marcel Mauss
Article mis en ligne le 11 mai 2021

« Jusqu’à des droits très proches de nous, jusqu’à des économies pas très éloignées de la nôtre, ce sont toujours des étrangers avec lesquels on ‘traite’, même quand on est allié. Les gens de Kiriwina dans les Trobriand dirent à M. Malinowski : ‘Les hommes de Dobu ne sont pas bons comme nous ; ils sont cruels, ils sont cannibales ; quand nous arrivons à Dobu, nous les craignons. Ils pourraient nous tuer. Mais voilà, je crache de la racine de gingembre, et leur esprit change. Ils déposent leurs lances et nous reçoivent bien.’ Rien ne traduit mieux cette instabilité entre la fête et la guerre. »

« Nous n’avons pas qu’une morale de marchand », énonce Marcel Mauss dans ce texte majeur de l’anthropologie du XXe siècle. Il y expose le résultat de plusieurs décennies de recherches sur différentes sociétés dites « archaïques ». Non seulement il est possible d’envisager l’échange en dehors du marché, mais des économies complexes reposent sur le don et le contre-don. Le nom du système au cœur de son analyse est resté dans les annales : le potlatch.

Notamment pratiqué dans certaines tribus amérindiennes, ce rite somptuaire fondé sur la destruction de ce que l’on possède amène au sommet de l’échelle sociale seuls les individus capables de se séparer de tous leurs biens. En s’intéressant à ce système allant à l’encontre­­­­­ du rationalisme économique tel que nous le subissons, ce texte exerça une profonde influence sur l’ensemble des sciences humaines, jusqu’à Guy Debord et ses comparses de l’Internationale lettriste qui baptisèrent leur propre revue Potlatch.

Le potlatch et la kula revêtent avant tout une dimension spirituelle : la chose donnée n’est pas inerte, elle engage l’honneur de celui qui la donne, autant que de celui qui la reçoit. Cette dimension sacrée de l’échange nous fait aujourd’hui cruellement défaut. C’est peut-être dans notre rapport au don que se trouve la clé de la crise morale que l’humanité­ affronte aujourd’hui.

Don, échange, partage : voici le grand livre de l’altruisme et de la coopération.